Maurice avale la ville

Théâtre de marionnettes. Un spectacle de Gwenaël le Boulluec et Christophe Evette.
Mise en scène Orit Mitzrahi. Avec Gwenaël le Boulluec, Nicolas Vidal et Pascal Hournon.
Lumières Victor Corolleur et Edith Gambier.
Avec le soutien du TJP de Strasbourg.

Crée en 1997 par Christophe Evette,
Gwenaël le Boulluec et Nicolas Vidal,
Maurice avale la ville est le premier spectacle de la compagnie.
Marionnettiste et sculpteur, et tous citadins, nous nous
sommes réunis pour créer un spectacle sur la place
de l’homme dans la ville.


Comme beaucoup d’autres avant lui, Maurice
quitte sa campagne, croyant trouver en ville un
espace de liberté. Il découvre des rues qui, mangées
par les voitures, quadrillées par la police, échappent
de plus en plus aux citadins. Les terrains de jeux
ont disparu et l’espace public s’est réduit en peau
de chagrin.
Il installe sur la chaussée un foyer réduit à son plus
simple appareil : un lit. Le quartier dans lequel il
débarque est populaire, sa population hétéroclite.
Les personnages du spectacle, à travers leurs
occupations illustrent cette diversité. La ville est un patchwork dont nous tenons à montrer la richesse.
Nous désirons, à travers la vie d’un îlot, en montrer
une vue en coupe, donner à voir toutes les tranches.
D’où le choix que nous faisons d’utiliserde petites marionnettes. Cette humanité de tissus et de papier
mâcher a la dimension et la mobilité idéale pour
occuper tout un quartier.
Elle nous permet de jouer aux urbanistes, et de rire
des heurts entre une ville tantôt écrasante, tantôt
trop étroite et l’homme qui, debout sur la chaussée,
semble parfois si loin du ciel.